Soupe d’épinards à la truite fumée

3 pommes de terre farineuses – 2 oignons – 1 gousse d’ail – 1 l de bouillon de volaille – 1 branche d’estragon – 200 g d’épinards – 1 truite fumée

Épluchez les pommes de terre et coupez-les en morceaux. Hacher finement l’oignon et le faire revenir dans un peu d’huile. Ajouter l’ail et déglacer avec le bouillon. Ajouter les pommes de terre et cuire le tout jusqu’à ce qu’il soit cuit. Puis mixez au blender avec les épinards que vous ajoutez petit à petit et l’estragon. Goûtez et assaisonnez avec du sel et du poivre, si nécessaire.

Hachis parmentier d’agneau

1 kg d’agneau haché – 1 bocal de bouillon – 2 oignons – ¼ de céleri vert – 3 gousses d’ail – quelques brins de romarin – 1 brin de sauge – 1 cc de graines de fenouil – 1 cc de cumin – 1 boîte de tomates – 2 dl rouge de vin – 2 carottes – ½ tasse de champignons – ¼ de fenouil – 1 cuillère à soupe d’harissa – 200 g de petits pois – 1 kg de pommes de terre farineuses – 100 g de beurre – 2 dl de crème – sel et poivre

Couper tous les légumes en fine brunoise et les faire revenir dans un peu d’huile. Ajoutez la viande, écrasez l’ail et ajoutez-le également. Laisser bien dorer, et quand la viande est dorée, ajouter le vin. Puis la boîte de tomates et mettez à feu doux. Hachez finement la sauge et le romarin et ajoutez-les avec les graines de fenouil et l’ harissa. Laisser mijoter à feu doux environ 45 minutes. Ajouter un peu de bouillon de temps en temps. Épluchez les pommes de terre et coupez-les en morceaux. les faire bouillir et égoutter l’eau. Écrasez-les au pilon et ajoutez le beurre et la crème jusqu’à l’obtention d’une belle purée. Assaisonner de sel, poivre, noix de muscade. Ajouter les petits pois à la viande. Placer la viande dans un plat allant au four et verser la purée dessus. Couvrir entièrement avec la purée et terminer par une couche de chapelure et quelques petits cubes de beurre. mettre au four environ 20 minutes à 180°

Bagel au saumon fumé, omelette etsauce moutarde-miel avec aneth

220 g de farine de blé – 1 sachet de levure – 1,2 dl d’eau tiède – 1 œuf – 2 càs d’huile – 1 sachet de levure chimique – 2 g de sel 1 paquet de saumon fumé – 4 œufs – 1/dl de crème – poivre et sel – ⅓ bouquet d’aneth – 4 cs de moutarde – 4 cs de miel – 4 cs de vinaigre

Ajouter la farine de blé et le sel au robot culinaire et mélanger. Ajouter l’œuf et 1 cuillère à soupe d’huile. Délayer la levure dans l’eau tiède. Ajoutez-le aussi et laissez-le pétrir jusqu’à ce que vous obteniez une belle boule. Placez dans un endroit chaud avec une serviette pendant environ 20 minutes. Ensuite, faites-en des boules et remettez-les dans un endroit chaud pendant 20 minutes. Après cela, faites un trou dans les boules et répétez le réglage pendant 20 minutes sur un feu chaud. lieu. lieu. Faire bouillir de l’eau avec le bicarbonate de soude, 1 cuillère à soupe d’huile. plongez-les dans l’eau une à la fois et laissez-les dans l’eau pendant environ 2 minutes. Retirez-les délicatement et laissez-les égoutter. Placez-les sur une plaque allant au four et badigeonnez-les d’un peu de blanc d’œuf. ajouter quelques graines de sésame grillées et enfourner dans un four préchauffé à 200°. Laissez-les cuire jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Laissez-les refroidir. bien mélanger le vinaigre, la moutarde et le miel et ajouter la moitié de l’aneth. Battre les œufs, ajouter la crème et remuer jusqu’à l’obtention d’une masse lisse. Faire revenir à la poêle dans un peu de beurre et assaisonner de sel et de poivre. Coupez le bagel, déposez d’abord l’œuf, puis le saumon, puis le reste d’aneth et ajoutez la sauce.

meatball sub façon moyen-orientale

2 baguettes – 600 g d’agneau haché – chapelure – 1/2 concombre – huile de tournesol – 2 cuillères à soupe de tahini – 1/4 bouquet de persil – 1/4 bouquet de coriandre – 2 œufs – 1 oignon – 5 gousses d’ail – 1 cuillère à soupe de cumin – 1 boîte pois chiches – 1 cuillère à soupe de graines de cumin – poivre et sel – 6 cuillères à soupe d’huile d’olive – 1 citron

mélangez le haché d’agneau avec l’œuf, un oignon haché, le poivre, le sel, le cumin, 2 gousses d’ail écrasées Ajoutez la chapelure jusqu’à ce que votre mélange ne soit plus trop collant. Rouler en boules et faire frire dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’elles soient dorées de tous les côtés. Laissez-les poursuivre la cuisson au four à 200° pendant environ 10 minutes. Pendant ce temps, égouttez les pois chiches et placez-les dans le robot culinaire avec les graines de cumin, le tahini, le jus de 1/2 citron, sel et poivre, 4 cuillères à soupe d’huile d’olive et 1 gousse d’ail écrasée. Mixez le tout jusqu’à obtenir un bon houmous. mélanger l’autre œuf, avec le jus de l’autre moitié du citron et l’huile de tournesol jusqu’à l’obtention d’une belle substance ressemblant à de la mayonnaise. Ajouter 2 gousses d’ail écrasées et bien mélanger. Coupez le concombre dans le sens de la longueur en fines lanières à l’aide d’un épluche-légume, et garnissez votre sandwich avec le houmous, les buns, le concombre, l’aïoli, et les mèches de persil et coriandre. Terminez par la grenade.

ramen avec du poulet fumé

4 œufs – 1 boîte de shi take – 120 g de haricots edame – 4 cs de miso – d’huile de sésame -1/2 botte de coriandre – 1/2 botte d’oignon nouveau – 4 cuisses de poulet – graines de sésame – 200 g de germes de soja – fumoir – copeaux de bois de cerisier – poivre et sel – quelques gouttes d’huile de sésame – 2 gousses de ail – 1 oignon – huile – nouilles

Hachez l’oignon très fin et faites revenir avec l’ail écrasé dans un peu d’huile. Déglacer avec 1,5 l d’eau et ajouter le miso. Coupez le shi take et les faire revenir dans un peu d’huile de sésame. Assaisonner les cuisses de poulet avec salez et poivrez et placez-les dans le fumoir, où vous mettre des copeaux de bois. Mettez le feu pendant 10 minutes. Poursuivre ensuite au four environ 20 minutes. Faites bouillir les nouilles et rincez-les bien. Faire bouillir les oeufs 5 minutes, et épluchez-les. Disposez les nouilles, le poulet, les shi take, et les germes de soja dans un bol. Verser le miso et terminer avec des graines de sésame, des flocons de piment, les œufs et finement hachés oignon de printemps et coriandre.

Osso bucco avec des pâtes

4 jarrets de veau – céleri – carottes – 2 poignées de petits pois surgelés – laurier – thym – sel et poivre – farine – 1 dl environ de vin rouge – 2 gousses d’ail – persil – 1 citron -500 g de farine – 1 cc de sel – 5 jaunes d’œufs – un peu d’eau – machine à pâtes

les jarrets ont une membrane autour de la viande, vous marquez cette baie si vous voulez empêcher la viande de s’enrouler. Fariner les jarrets et assaisonner de sel et de poivre. faire frire les jarrets dans une poêle chaude jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Retirez-les de la poêle et enfournez à 100°C pour poursuivre la cuisson. hacher finement tous les légumes, et écraser l’ail, faire revenir dans la poêle où se trouvait la viande tout à l’heure, mais bien sûr remettre un peu d’huile d’olive et ajouter quelques brins de thym et de laurier. ajouter le vin rouge et les tomates en conserve, et déposer la viande sur ces légumes. Laisser mijoter environ 3 heures à feu très doux.Ajouter les petits pois environ 3 minutes avant de servir, ainsi ils conserveront leur belle couleur et leur bon goût. Pour les pâtes je mélange la farine avec les jaunes d’œufs, j’ajoute aussi de l’eau jusqu’à avoir une belle pâte ? Je le fais au toucher, vous pouvez toujours ajouter de la farine si la pâte est trop humide. et un peu d’huile d’olive. L’huile d’olive apporte l’élasticité de la pâte. Continuez à pétrir jusqu’à obtention d’une pâte élastique puis commencez à la rouler le plus finement possible. Cela peut être fait avec un rouleau à pâtisserie ou une machine à pâtes. Vous pouvez maintenant le couper en spaghetti grâce à votre machine à pâtes. couper le persil et l’ail très finement, et utiliser le citron pour le zeste (couper le zeste très finement) Ils appellent ce mélange gremolata et le saupoudrent ensuite sur le plat au moment de servir. C’est super savoureux, le plat s’avère très frais et incroyablement savoureux. Il est préférable de le servir avec des pâtes, mais l’hiver je fais parfois de la purée pour l’accompagner.

Pastrami

Le pastrami est un morceau de viande juif saumuré. Le saumurage est très important et prend assez de temps. Ce n’est pas un plat que l’on peut faire à la dernière minute. Il est également important que vous demandiez de la saumure à votre boucher. Si vous n’utilisez que du sel, vous n’obtiendrez pas un beau morceau de viande rose de couleur

pour la première phase : 1 kg de poitrine ou de poitrine de bœuf – 1,5 l d’eau – 35 g de saumure sel – 30 g de sel – 45 g de cassonade – 1 cuillère à soupe de poivre noir – 2 feuilles de laurier – 1 cuillère à soupe de paprika fumé – 3 gousses d’ail – 1/2 bouquet de thym – 1 cuillère à soupe de graines de moutarde – 1

cuillère à soupe de graines de coriandre – 1 cuillère à soupe de graines de fenouil

Pour la 2ème phase : 2 cuillères à soupe de graines de coriandre – 2 cuillères à soupe de graines de moutarde – 2 cuillères à soupe de graines de fenouil – 2 cuillères à soupe d’oignon en poudre – 3 cuillères à soupe d’ail en poudre – 4 cuillères à soupe de paprika fumé – 1 cuillère à soupe de poivre noir

pour la première étape : faites griller les épices (graines de fenouil, graines de moutarde et graines de coriandre) jusqu’à ce qu’une odeur se dégage dans une poêle sans matière grasse. Moudre ensuite dans le mortier et ajouter à l’eau. Ajouter tous les autres ingrédients sauf la viande. Faites bouillir l’eau et assurez-vous que le sucre et le sel sont dissous. Laisser refroidir et mettre la viande dedans. Assurez-vous qu’il est en dessous et mettez un poids dessus.

La durée de saumurage peut varier de 5 à 10 jours. Si vous le saumurez moins de 5 jours, vous obtiendrez une tache au milieu de la viande qui n’est pas bien rose. Le goût est également moindre. Mettez un poids sur la viande et retournez la viande tous les jours.

Sortez-le de la saumure entre le jour 5 et le jour 10, rincez bien et laissez sécher un moment. Pendant ce temps, préparez le mélange d’épices. Faites torréfier les épices (graines de fenouil, graines de moutarde et graines de coriandre) jusqu’à ce qu’elles soient parfumées dans une poêle sans matière grasse. Moudre ensuite au mortier. Ajouter aux autres épices et bien enrober la viande. J’ai une boîte à fumée, je fume donc la viande pendant 20 minutes à environ 110° degrés avec des copeaux de bois de cerisier. Ensuite, je mets la viande au four à 100° pendant encore 3 heures. Je l’enveloppe de papier d’aluminium pour qu’il ne sèche pas. Laisser refroidir et couper en fines tranches. Vous pouvez le manger comme plat principal, mais tout aussi bon qu’un sandwich au ruben. Un délice de charcuterie new-yorkaise où l’on met beaucoup de viande finement tranchée entre 2 tranches de pain de seigle, avec de la moutarde, un peu de choucroute et du fromage suisse.

carpaccio Vietnamien

bœuf – huile de sésame – 1 gousse d’ail – gingembre frais râpé – sauce épicée – basilic thaï finement haché ciboule finement hachée coriandre finement hachée menthe finement hachée cacahuètes hachées –  oignons au four

Couper la viande très finement (le plus simple est de mettre d’abord votre viande au congélateur, puis vous l’obtiendrez en tranches très fines. mélanger la sauce de poisson, l’ail, le gingembre râpé, le jus de citron vert et la sauce piquante dans une vinaigrette. mélanger toutes les herbes , noix et oignons Bien mélanger et saupoudrer la viande de sauce et saupoudrer le mélange d’épices dessus.

pâtes avec une sauce de tomate, fenouil et bisque de crevettes aux moules

recette de base de pâtes – 1 fenouil – 1 kg de tomates mûres – 4 oignons – 2 gousses d’ail – 1/2 l de bisque de crevettes – 1 kg de moules – 1/2 céleri – 1 cc de graines de fenouil – 1 cc d’anis – 1 cc de paprika – 1 grand verre de vin blanc – quelques brins de basilic

Préparez la recette de pâtes de base et coupez-la en tagliatelles, que vous suspendez pour sécher. Couper 2 oignons, le fenouil, l’ail et les tomates en fine brunoise et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive avec les graines de fenouil, l’anis et la poudre de paprika. ajouter le vin et la bisque et porter à ébullition. Cuire les moules sur un lit des oignons restants, quelques gousses d’ail et du céleri émincé. Retirez-les de la poêle et déglacez la poêle avec un peu de vin et ajoutez-les à la sauce. Lorsque la sauce a réduit, ajoutez les pâtes et laissez mijoter pendant 3 minutes, puis ajoutez les moules. Assaisonner avec du basilic frais haché et du parmesan si désiré.

velouté de tomates à l’estragon et aux boulettes

1 gros bocal de tomates d’été ou 2 boîtes de tomates – 1 cc de graines de fenouil – ½ botte d’estragon – 1 l de bouillon de volaille – sel et poivre – 3 gros oignons – 2 pommes de terre farineuses – 1 dl de crème – 200 g de viande hachée mixte – 2 gousses d’ail

Coupez les oignons en rondelles et faites-les revenir dans un peu d’huile d’olive. Ajouter les tomates et les graines de fenouil. Hachez finement l’estragon et faites-le mijoter également. Saler et poivrer et ajouter le bouillon de volaille. Eplucher et couper les pommes de terre en petits morceaux et les ajouter. Lorsque les pommes de terre sont cuites, vous pouvez mélanger la soupe. Pendant ce temps, préparez la viande hachée en l’assaisonnant avec de l’ail écrasé et du poivre. Roulez-les et ajoutez-les à la soupe mélangée. Laisser cuire un moment jusqu’à ce que les boules soient cuites et ajouter la crème.